Vous êtes ici : Accueil > BOUQUET TRAVAUX > Etude de Cas - 2

Compteur de CO2

Réduction des émissions de CO2 grâce à Sodeer :

Trouver un concessionnaire sodeer près de chez vous

Carte des régions des Concessionnaires Sodeer Nord Pas de Calais Picardie Haute Normandie Ile de France Champagne Ardennes Lorraine Alsace Basse Normandie Bretagne Pays de la Loire Centre Bourgogne Franche Comté Poitou Charentes Limousin Auvergne Rhône Alpes Aquitaine Midi Pyrénées Languedoc Roussillon Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse

Eco-prêt à taux 0%

Eco-prêt à taux 0%

Sodeer vous informe sur les éco-prêts à taux 0.

Découvrez les nouvelles mesures gouvernementales...


Nos dernières réalisations
Pompe à chaleur Haute Température - Bouches-du-Rhône
Intégration de panneaux photovoltaïques SODEER en toiture
Panneaux photovoltaiques - Seine et Marne
Installation sur tuiles de panneaux photovoltaïques
Pompe à chaleur
Panneaux photovoltaïques et panneaux thermiques - Bouches-du-Rhône
Intégration de panneaux photovoltaïques SODEER avec véranda
Panneaux solaires pour chauffe-eau solaire (panneaux thermiques) et production d'électricité (photovoltaïques)
Panneaux photovoltaïques - 4 rangs de 4 modules

Newsletter

BOUQUET TRAVAUX

Etude de Cas - 2

EXEMPLE DE CHIFFRAGE* - Mr et Mme Y

Données

  • Logement de 100 m² achevé en 1980

  • 3 personnes au foyer

  • Chauffage actuel : Electrique + Cheminée – 1.200 € / an

  • Production ECS actuelle : Cumulus – 300 € / an

  • Tranche d’âge 50 / 60 ans, revenus annuels du foyer 29.500 €

  • Charges de remboursement : 400 € / mois

  • Déperdition calculée avant travaux : 12 kw

  • Déperdition calculée sous hypothèse d’isolation des combles : 10 kw

Préconisations

  • Du fait de la bonne exposition de son logement et de l’utilisation de la cheminée, Mr Y présente des performances intéressantes au niveau de sa facture de chauffage. Tout investissement lourd destiné à améliorer ce poste de dépenses ne sera pas rentabilisé. Toutefois, son budget énergétique sur 10 ans, sous hypothèse d’augmentation du coût des énergies de 6% / an sur la période, serait de 21.000 €, soit en moyenne 2.100 € / an !

Compte tenu de la bonne performance en termes de budget chauffage du logement de Mr Y, la solution optimale sera de combiner 2 types d’intervention pour 3 travaux :

  • Un Bouquet « thermique » Isolation + Chauffe-eau Solaire

  • Une centrale Photovoltaïque (PV) de 3 kwc

 

 

 

Eléments Financiers

Financement :

  • Bouquet de travaux : Eco-PTZ sur 10 ans

  • Centrale PV : Financement classique avec différé de 360 jours

Impact des travaux sur la facture énergétique :

  • Chauffage : économies 30% - Nouvelle dépense : 1200 x 0,7 = 840 € / an

  • ECS : économies 70% - Nouvelle dépense : 300 x 0,3 = 90 € / an

  • Centrale PV : revenu de la revente de la production à EDF = 1.100 € / an

  • Nouveau bilan énergétique : 1.100 – 840 – 90 = 170 € un bilan énergétique positif !!!

Soit une économie de 1.670 € / an dès aujourd’hui !

  • Sur 10 ans selon la même hypothèse d’augmentation du coût des énergies, on obtient un budget total de 2.000 € soit plus de 19.000 € d’économies !!!

Coût des travaux :

  • Isolation : 2.000 €

  • CESI : 5.000 €

  • Centrale PV : 10.000 € (en concentrant l'intégralité de l'effort commercial sur cette installation qui sera la seule à être financée par un crédit payant)

Soit au total : 17.000 €

Montage Financier

  • Crédit d’impôt : 2000 x 23% (isol) + 4000 x 40% (CESI) + 8500 x 11% (PV) = 2.995 €
  • NB : Mr Y a droit au cumul crédit d’impôt/Eco-PTZ car il a des revenus < 30.000 €

  • Eco-PTZ sur 7.000 € = 120 x 58,33 €

  • Financement classique sur 10.000 € avec remboursement partiel, au terme de la période de différé, du crédit d’impôt de 2.995 € et de la 1ère anuité de production de 1.100 € versée par EDF = 120 x 76 €

Bilan Financier

  • Dès aujourd’hui : Economie nette = Economie – Remboursement = 1670 – 1612 = 58 € / an

  • Sur 10 ans indexée = 19000 – 16120 = 2.880 €

Conclusion

Sans dépenser le moindre €, Mr et Mme Y ont l’opportunité d’économiser, dès aujourd’hui sur leur facture énergétique annuelle (290 €/an en moyenne sur 10 ans) tout en remboursant un investissement qui leur rapportera plus de 18.000 € (économie + revenu PV) sur les 10 années suivantes et produira une partie de leur consommation électrique les années suivantes.

* Inspirés de cas réels, ces chiffrages ne sont donnés qu’à titre d’exemple, les données et hypothèses étant susceptibles de varier en fonction des spécificités du logement et de la région.